Pour mieux connaître la Loi sur le patrimoine culturel

Ministère de la Culture et des Communications

Poursuivre

Transcription

Transcription

Vous venez d’en apprendre davantage sur les éléments qui composent les neuf catégories du patrimoine culturel. Évidemment, ce ne sont pas tous les immeubles, tous les sites ou tous les documents qui sont des éléments du patrimoine. Alors, qu’est-ce qui fait en sorte qu’un bien est considéré comme patrimonial ? Selon la Loi sur le patrimoine culturel, l’intérêt patrimonial d’un bien repose sur une ou plusieurs valeurs à la fois. Selon la nature du bien patrimonial, il peut s’agir d’une valeur archéologique, architecturale, artistique, emblématique, ethnologique, historique, identitaire, paysagère, scientifique, technologique ou urbanistique.

Sélectionnez chacune des valeurs suivantes pour découvrir des exemples d’application.

Transcription

Archéologique : un site présentant des traces d’occupation préhistorique ou du passage d’une population, les vestiges d’un bâtiment important aujourd’hui détruit, un artéfact.

Transcription

Architecturale : un immeuble représentatif d’une fonction (par exemple une gare de train ou une caserne de pompiers) ou un immeuble d’un style architectural particulier (comme une église néogothique), un site présentant une concentration de bâtiments de la même époque ou du même type architectural.

Transcription

Artistique : une pièce d’orfèvrerie ancienne, une église dont le décor intérieur a été sculpté par un artisan de renom, les plans d’un architecte, un site présentant une grande concentration d’œuvres sculptées.

Transcription

Emblématique : un immeuble ou un lieu devenu l’image de marque de l’endroit, un drapeau, un objet symbolique pour une communauté.

Transcription

Ethnologique : un lieu de rencontre ou un lieu où sont pratiquées des activités traditionnelles, un objet fabriqué de manière artisanale et témoignant d’un savoir-faire particulier, un journal personnel illustrant un mode de vie particulier.

Transcription

Historique : un lieu associé à un événement marquant de l’histoire, la maison d’un politicien ou d’une figure historique importante, d’anciens registres civils.

Transcription

Identitaire : le lieu de fondation d’une ville, un site contribuant au sentiment d’appartenance de la communauté.

Transcription

Paysagère : un jardin ou un verger ancien, un cimetière présentant un aménagement caractéristique d’une époque particulière, une érablière, un square.

Transcription

Scientifique : une collection d’objets ayant servi à l’enseignement des sciences, un herbier, une ferme expérimentale, un lieu où se sont tenues des recherches scientifiques.

Transcription

Technologique : un moulin ayant conservé ses mécanismes, une église construite avec des matériaux novateurs pour l’époque, un site industriel, une machine à vapeur, les plans d’un pont construit selon une technique particulière.

Transcription

Urbanistique : un quartier ou un campus aménagé selon un plan particulier, un site témoignant d’un aménagement spontané, autour d’un complexe industriel par exemple.

Activité d'exploration : Les 11 valeurs

Sélectionnez chacune des valeurs suivantes pour découvrir des exemples d'application.

Poursuivre

Transcription

Vous devez savoir que l’ancienneté d’un bien peut participer à son intérêt patrimonial en lui conférant une forte valeur historique, mais qu'il ne s’agit pas d’un critère essentiel. Des éléments plus modernes peuvent aussi présenter un très grand intérêt patrimonial. Il est cependant recommandé d’avoir un certain recul et de laisser passer quelques décennies pour juger de l’importance patrimoniale d’un élément, et de lui attribuer un statut de protection.

Pour bien comprendre les valeurs patrimoniales que l’on peut associer à un bien, prenons l’exemple du site des Galets, situé dans la municipalité de Natashquan sur la Côte-Nord. Autrefois consacré aux activités de pêche, ce site patrimonial comprend douze petits bâtiments d'entreposage. Il a été classé en 2006 parce qu’il présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique, ethnologique, paysagère et identitaire.

D’abord, la valeur historique du site des Galets repose sur le fait qu’il témoigne de l'histoire socioéconomique des pêcheurs autonomes de Natashquan à partir de 1855. Dès leur établissement, les pionniers construisent des « galets », utilisés pour le rangement des agrès de pêche, pour le salage et le séchage de la morue ainsi que pour la conservation de l'huile de loup-marin. Pendant les décennies suivantes, Natashquan devient l'un des centres de pêche les plus actifs de la Côte-Nord.

Ensuite, la valeur ethnologique du site s’explique par le fait qu’il reflète la vie de Natashquan à une époque donnée et d'un bon nombre de villages nord-côtiers, où la pêche était l'activité principale. Pendant la saison, les galets formaient un prolongement du village, en raison du déplacement quotidien des familles qui venaient y travailler. Hommes, femmes et enfants se partageaient les tâches reliées aux métiers de la mer. Cet espace devenait ainsi le lieu d'activité le plus important de la communauté.

Aussi, la valeur paysagère du site historique des Galets se manifeste dans le cran rocheux d'environ cent mètres carrés, formant une presqu'île surélevée de trois mètres au-dessus du niveau de la mer. Le site s'avance dans le golfe du Saint-Laurent, au nord-ouest de la Petite rivière Natashquan. Les galets, posés sur le granit poli par les eaux, marquent le paysage par leur concentration et par leurs couleurs.

Enfin, les galets sont devenus, avec le temps, l'emblème du village de Natashquan et ont acquis une valeur identitaire. Depuis l'essoufflement des pêcheries, ils représentent un héritage et ont même été une source d'inspiration pour l'écrivain Gilles Vigneault. Ce site patrimonial est donc symbolique à la fois pour la population locale et pour l'ensemble des Québécois.

Exercice d'association

Le domaine Cataraqui est une propriété de notable dont la construction s'est étalée des années 1850 jusqu'aux années 1930. Classé immeuble patrimonial, ce domaine est constitué entre autres d'une villa néoclassique et d'un terrain aménagé d'une grande superficie. Le domaine Cataraqui, situé dans le site patrimonial de Sillery dans la ville de Québec, présente un intérêt patrimonial pour 3 des 10 valeurs suivantes :

  • Archéologique
  • Architecturale
  • Artistique
  • Emblématique
  • Ethnologique
  • Historique
  • Identitaire
  • Paysagère
  • Scientifique/technologique
  • Urbanistique

Associez la valeur patrimoniale qui correspond à chacun des énoncés ci-dessous :

C'est juste ! L'énoncé fait référence à cette valeur patrimoniale.

Essayez de nouveau. L'énoncé fait référence à une autre valeur patrimoniale.

  • Le domaine Cataraqui est représentatif des propriétés de notables implantées au XIXe siècle en banlieue des villes et dans les lieux de villégiature. Il témoigne ainsi de la prospérité économique qui a marqué la première moitié du XIXe siècle à Québec. Durant cette période, les marchands de bois, attirés par le pittoresque des panoramas, implantent de grands domaines sur le promontoire de Sillery. Entre 1860 et 1863, la villa devient la résidence d'été du gouverneur général du Canada-Uni et accueille des visiteurs illustres comme le prince de Galles.
  • La villa du domaine Cataraqui constitue un exemple parfait des villas néoclassiques construites au Québec au XIXe siècle. Elle se caractérise notamment par son plan presque carré, son élévation de deux étages et demi, son toit en pavillon à quatre versants, sa façade symétrique et sa galerie. L'intérieur, riche de ses plâtres et de ses boiseries, est divisé selon un plan symétrique et hiérarchisé.
  • Le domaine Cataraqui témoigne de l'influence du pittoresque au Québec durant le XIXe siècle. L'effet pittoresque est notamment rendu par les boisés denses, la longue allée curviligne et ombragée donnant accès à la villa. La composition irrégulière des boisés et des pelouses, les jeux d'ombre et de lumière rendus par la végétation et le tracé sinueux des allées créent un aménagement caractéristique de ce courant.

Poursuivre

La Loi sur le patrimoine culturel prévaut sur l'information diffusée dans cette formation.